L’entreprise berlinoise de logiciels de planification financière Fairmas convainc le Ritz Paris

Home  >>  Presseinformationen  >>  L’entreprise berlinoise de logiciels de planification financière Fairmas convainc le Ritz Paris

In der französischen Hauptstadt Paris nutzt das berühmte Luxushotel Ritz Paris FairPlanner

L’hôtel du 15 place Vendôme a choisi le logiciel FairPlanner

L’hôtel Ritz Paris utilise dès à présent les solutions de planification de P&L et de reporting de Fairmas. En intégrant FairPlanner à sa structure informatique, l’hôtel simplifie et automatise ses processus budgétaires et de forecasting avec pour objectifs finaux d’en augmenter la qualité et l’efficacité.

 

La direction de l’hôtel digitalise de plus un processus certes non visible par les clients mais non moins important pour son succès à long terme : la planification du chiffre d’affaires et des bénéfices ainsi que le controlling par département de ses indicateurs clés de performance.

 

FairPlanner est une suite logicielle se basant sur une combinaison de données issues du système comptable et du Property Management System (PMS). Grâce à des interfaces, les données sont transférées vers un plan de comptes personnalisable. Ce dernier est typiquement basé sur le plan de comptes hôtelier USALI (Uniform System of Accounts for the Lodging Industry). Les informations provenant des systèmes sources servent alors de base aux budgets puis aux prévisionnels mensuels (rolling forecasts). Enfin, les données sont compilées permettant de fournir des rapports de gestion consolidés variés aux directeurs et propriétaires d’hôtels.

 

 « En plus de tous les efforts fournis par les hôteliers pour assurer le bien-être de leurs clients, le secteur est actuellement soumis à rude concurrence à travers la mondialisation, la concentration du marché et le changement du comportement des clients. Les processus transparents de budgétisations et de prévisions ainsi que l’analyse des écarts sont la réponse des hôteliers face à cette pression concurrentielle. Cela permet, malgré l’augmentation des coûts, d’obtenir une vision plus claire de la santé financière de ses hôtels et donc de s’assurer d’une réussite durable » commente par expérience Niels Schröder, PDG de Fairmas et ancien Directeur Régional de Revenue Management chez Intercontinental Hotels Group. « FairPlanner est la solution logicielle pour hôteliers par hôteliers pour répondre aux besoins uniques de la finance hôtelière ».

 

Le Revenue Management se définit comme l’optimisation des revenus. Cela comprend l’orientation stratégique de l’hôtel sur le marché ainsi que la planification à long terme de ses activités de distribution et de ventes. Cela inclut de plus la planification des coûts pour atteindre le profit maximum.

 

Le besoin de profit est essentiel pour la pérennité d’un hôtel. En plus confronté à une concurrence croissante sur le segment des hôtels de luxes à Paris, le Ritz Paris a entrepris de moderniser l’établissement en 2012. C’est son propriétaire depuis 1979, l’homme d’affaires égyptien Mohammed Al Fayed, qui a décidé d’investir dans la rénovation et modernisation de l’hôtel qui a vu se succéder Marcel Proust, Ernest Hemingway, Coco Chanel ou encore Serge Gainsbourg. C’est aussi dans cet objectif que l’hôtel a récemment organisé une vente aux enchères de 10 000 éléments de mobiliers anciens.

 

C’est une étape logique pour préparer une légende du siècle passé à l’avenir. Ainsi, là où la modernisation de la climatisation est une pièce du puzzle, la numérisation de la planification financière en est une autre.

 

« La numérisation de tels processus n’est pas un sujet vraiment médiatique mais c’est aussi une forme de modernisation. Elle permet d’évaluer financièrement ses activités afin d’obtenir les informations de gestion les plus pertinentes possibles. » décrit Stéphane Chevalier-Lemire, responsable du développement international chez Fairmas. « Étant Français, c’est bien sûr quelque chose de spécial pour moi que de pouvoir compter le Ritz Paris dont on parle tant parmi nos clients. » ajoute-t-il avec un soupçon de fierté dans son sourire.